2. Choisir le bon angle

Pour une interview pour la radio, vous devez choisir un ou plusieurs angles pour mettre en valeur une personne ou une actualité.

Un angle est, pour un sujet donné, une manière d’y répondre, sachant qu’il peut y en avoir une multitude.

Imaginons que vous devez produire un reportage d’une minute trente sur un marché de Noël pour le journal local.

Plusieurs possibilités de sujets, et donc d’angles s’offrent à votre micro. Je vous en propose trois, mais pour votre reportage vous ne devez en choisir qu’un seul.



Vous pouvez retenir l’angle de la gastronomie de Noël proposée par les artisans, ou alors l’ambiance de fête qui règne sur le marché, mais vous pouvez aussi profiter d’être sur place pour demander aux passants de confier leurs souvenirs d’enfance (en faisant alors le lien avec le marché de Noël, où vous avez enregistré les témoignages).

Si vous êtes indécis, vous pouvez faire votre choix sur le terrain, en fonction des éléments sonores et écrits recueillis sur place.

Son info, enrobé, reportage…

L’interview radio peut être diffusée lors d’une émission en direct par exemple, mais si elle est enregistrée sur le terrain, elle doit être montée au préalable.

Elle ne peut être dissociée du lancement (ou chapeau) et du pied, à la fin de l’interview.

Le lancement, lu par l’animateur ou un deuxième journaliste, permet, comme son nom l’indique, de lancer l’interview ou le reportage. Il doit suggérer, mais pas répéter le contenu du sujet, afin de donner envie à l’auditeur d’aller plus loin dans la compréhension. Le lancement indique aussi qui a réalisé ce sujet.

Dans le pied, l’animateur (ou le journaliste) remercie le réalisateur. Il peut donner une information complémentaire, en lien avec le sujet ou l’intervenant (des horaires d’ouverture par exemple).

L’ordre de diffusion à l’antenne est donc le suivant : lancement, sujet, pied.

Les radios utilisent parfois des formats de sujets qui leur sont propres. On peut établir une classification.

Radio RCF Finistère

Les enregistrements qui suivent sont utilisés à titre d’exemple. Ils ont été diffusés sur RCF Finistère.

Le “son” info simple

C’est le format que l’on retrouve dans les journaux d’information. Il impose de bien définir l’angle du sujet, c’est-à-dire la façon d’y répondre. Un son info dure entre 40 secondes et une minute en général. Il peut y avoir une relance à l’intérieur, mais elle doit être en accord avec l’angle.

Exemple de son info

LANCEMENT

Le site internet s’appelle monpecheur. Il permet d’acheter poisson, coquillages et crustacés directement du professionnel au consommateur, avec une garantie de prix et de qualité. C’est Lisa Djeradi, créatrice de sites internet à Combrit dans le Finistère, qui a eu l’idée de cette plateforme.
PIED

Les clients récupèrent donc leur achats sur le quai. Une vingtaine de professionnels de la mer du Finistère sont présents sur monpecheur.com. L’accès se fait par téléphone portable uniquement.

Le micro-trottoir

C’est une série d’interviews réalisée dans la rue (du tout-venant). Il exprime le sentiment d’une population sur une question précise (un seul angle mais plusieurs points de vue sont possibles). Le micro-trottoir impose d’alterner voix masculines et voix féminines, sans relance forcément du journaliste, pour donner un rythme à l’ensemble et éviter le côté ennuyeux. Chacune des interventions doit être d’une durée équivalente (pas plus de quinze secondes). Un micro-trottoir dure une minute le plus souvent.

Exemple de micro-trottoir

LANCEMENT

La médiathèque des Capucins à Brest séduit par sa grandeur architecturale et bien sûr par la multitude de documents que l’on peut y trouver. Christophe Pluchon a pris le pouls des visiteurs.
PIED

Des lecteurs et des joueurs manifestement intéressés par ce nouvel outil culturel. 120 000 documents sont disponibles à la médiathèque des Capucins à Brest.

L’enrobé



Il s’agit d’un mini-reportage, où l’information passe au premier plan, au détriment de l’ambiance. Un enrobé peut durer jusqu’à deux minutes dans un journal d’information. Sa force réside dans la variété de points de vue qu’il permet d’exprimer à partir d’une idée (angle). Contrairement au micro-trottoir, on doit sentir une progression dans l’enchaînement des idées (contradictions, ouverture sur une nouvelle idée…) Le journaliste, au contraire du micro-trottoir, relance les intervenants lors du montage en studio. Comme pour le micro-trottoir, pensez à varier les voix et à restreindre la durée de chaque intervention.

Exemple d’enrobé

LANCEMENT

Aujourd’hui était présenté à Brest le service public de l’insertion. L’objectif est d’harmoniser les pratiques des collectivités, des associations et des entreprises, pour mieux insérer les demandeurs d’emplois. Christophe Pluchon.

Dans le pied de l’enrobé, vous pouvez remercier le journaliste en rappelant le thème du sujet abordé, ou en donnant une ou deux informations en rapport avec l’insertion. Enchaîner directement par un jingle n’est pas toujours opportun.

Le reportage

C’est un enrobé aussi, mais qui doit impérativement contenir des éléments d’ambiance comme des chants ou des bruits de rue (s’il s’agit d’une manifestation par exemple). Les personnes interviewées peuvent se lancer toutes seules pour décrire une action ou leur environnement (ex. je m’appelle, là nous sommes, ici nous voyons, comme ça sent bon le poulet rôti, etc…) Mais le journaliste peut aussi faire ce travail de description, en marchant par exemple. Pour que le reportage soit un vrai reportage, tous les éléments doivent être enregistrés sur le terrain (il ne faut pas de relance en studio, ni de musique ajoutée depuis un disque).

Exemple de reportage

LANCEMENT

La Brocante du Livre à Plouzané près de Brest est une bouquinerie où l’on trouve des ouvrages anciens, ainsi que des cartes postales et des gravures. Chaque jeudi, les clients récupèrent des livres gratuitement auprès des deux responsables, Roger Pleyber et Pierre Gicquel.
PIED

Rendez-vous sur la page Facebook de La Brocante du Livre pour connaître les dates de présence sur les marchés finistériens.

L’interview longue

L’interview longue (comme un portrait) nécessite une confiance entre les interlocuteurs. Des respirations musicales, des jingles ou des publicités viennent entrecouper la discussion pour rappeler ensuite, le nom de la radio et de l’invité. Elle dure une heure sur certaines stations.

Exemple d’interview longue

LANCEMENT

Ninja Himbert est designeuse en communication, avec une spécialité, la signalétique. Elle a fondé un espace de co-working à Plougastel-Daoulas près de Brest. Elle coordonne aussi une antenne du réseau d’entrepreneuses “Femmes de Bretagne”, et elle est à l’origine du collectif “De la terre à la mer”, qui regroupe des citoyens soucieux de reprendre le chemin des plages pendant le confinement. Ninja Himbert nous parle de son univers et de ses convictions au micro de Christophe Pluchon.
PIED

Cet entretien fait l’objet d’un partenariat avec le réseau de créatrices d’entreprises, Femmes de Bretagne.

Réussir sa conférence de presse, les trucs et astuces d'un journaliste (Christophe Pluchon)
Réussir sa conférence de presse, les trucs et astuces d’un journaliste (Christophe Pluchon)


Share via
Copy link
Powered by Social Snap