10. Faites parvenir le dossier de presse aux médias absents

Les journalistes vous contacteront peut-être après avoir lu l’article d’un confrère.

Et faites attention au format des fichiers qui doivent pouvoir être ouverts sur tous les ordinateurs.

Dans le doute, convertissez-les en PDF (avec la suite bureautique gratuite LibreOffice ou autre).

Prête-moi ta plume, un roman sur les stars et la radio
Prête-moi ta plume, un roman sur les stars et la radio

● Continuez d’informer les médias de vos actions

Contactez-les par communiqué, plusieurs fois dans l’année, pour qu’ils n’oublient pas le rôle de votre association, entreprise ou mouvement.

C’est à vous de faire cette démarche, notamment pour chacune de vos actualités, et non aux médias, suite à un article du concurrent par exemple. N’oubliez personne !

Pensez à envoyer aux journalistes un mot de remerciement suite à l’article qui vous a été consacré (par mail, simplement).

Écrivez une carte (virtuelle ou postale) pour la nouvelle année, même si vous n’avez jamais eu de contact positif avec ces journaux ou radios.

Rappelez-vous qu’un mail et qu’un courrier ne coûtent rien et qu’ils peuvent rapporter beaucoup.

Quant aux rendez-vous avec la presse, ils ne doivent s’imposer que si vous avez une actualité qui peut intéresser les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs, et pas uniquement pour faire parler de vous.

Soyez prêt à être contacté par les médias directement, pour un article ou une émission, et entraînez-vous à l’exercice de l’interview au cas-où.

Inscrivez votre association ou votre entreprise sur les réseaux sociaux pour diffuser vos informations.

Demandez à être ami avec des journalistes sur Facebook et Linkedin, et suivez-les sur Twitter.

Certains d’entre eux peuvent trouver un intérêt à parler de votre actualité.

Vous pouvez aussi proposer de faire gagner des entrées gratuites aux lecteurs ou aux auditeurs d’un média. A chaque entrée offerte, la radio (si c’est une radio) parlera de votre activité.

● Pour aller plus loin

J’espère que grâce à ces quelques conseils, vos relations avec les journalistes seront facilitées.

L’ATTACHÉ DE PRESSE

Si vous ne vous sentez toujours pas d’attaque pour organiser une conférence de presse, vous pouvez faire appel à un attaché de presse.

C’est un professionnel, interface indépendante entre vous et les médias, qui exerce au sein d’une agence de relations publiques ou de communication.

Son travail consiste à préparer l’invitation et le dossier de presse, à fixer avec vous la date, l’heure et le lieu de la conférence de presse, à vous donner des conseils pratiques pour réussir votre réunion, voire à vous assister pendant le rendez-vous par une présence à vos côtés.

L’attaché de presse, qui travaille pour plusieurs sociétés et associations, ne connaît pas d’emblée le contenu de votre projet pour le vendre aux journalistes.

Il doit donc s’en référer très souvent à vous.

LE CHARGÉ DE COMMUNICATION

Vous pouvez aussi embaucher, au sein même de votre structure cette fois, un chargé de communication.

Vous serez directement en relation avec lui pour agir avec les médias.

Je ne vous cache pas que beaucoup de journalistes appellent directement leurs interlocuteurs (élus, patrons…) sur leur portable, sans passer par les filtres attaché de presse et chargé de communication.

Christophe Pluchon




Share via
Copy link
Powered by Social Snap